Rejoignez-nous

[Editition du 2 août – Candidatures fermées pour le moment]
L’écho du héron recherche un nouveau foyer pour son projet d’habitat participatif rural en Ille-et-Vilaine !

Nous sommes un groupe de 21 adultes et 12 enfants, en pleine construction d’un projet d’habitat participatif rural. Nous sommes en quête d’une vie heureuse, plus sobre et plus respectueuse du Vivant. Parmi nos valeurs, le respect des individualités, l’ouverture vers l’extérieur, la résilience, l’écologie et la solidarité guident nos pas. Nous souhaitons nous former à la communication non violente et nous prenons nos décisions grâce aux principes de la gouvernance partagée.

Nous visons à terme 15 foyers, et nous vous attendons pour compléter ce groupe ! Pour le moment, nous cherchons à intégrer 1 nouveau foyer.

Nous souhaitons nous installer en Ille-et-Vilaine, dans l’idéal à proximité des transports en commun. Nous aimerions nous situer entre 30 et 50 km de Rennes, près d’une petite commune avec des services de proximité (écoles, pharmacie, marché, gare…).

Nous cherchons un terrain de 40 à 60 ha, si possible vallonné et bocager, idéalement avec un plan ou un cours d’eau. Nous développerons des activités professionnelles sur le lieu, comme un fournil et un élevage de chèvres.

Nous travaillons sur ce projet ambitieux depuis mars 2020 et avons consacré notre première année à la construction du groupe et à la rédaction de nos textes de vision et de gouvernance. Le fruit de notre travail est disponible dans les différentes sections de ce site internet, que nous vous invitons à parcourir.

Si vous souhaitez créer ce lieu de vie et de partage avec nous, merci de lire plus particulièrement notre présentation et notre calendrier prévisionnel. Il vous faudra ensuite de répondre à notre questionnaire de présentation avant le 30 Juillet 2021(temps de réponse estimé à 1h). Nous vous recontacterons au plus tard en Septembre 2021 pour vous faire part de notre décision.

Edition du 2 août 2021 : les candidatures sont fermées pour le moment, nous reviendrons vers ceux qui ont répondu à notre questionnaire en septembre.